avr 082013
 

Tiens vous êtes encore là ?!

Google a récemment annoncé la fermeture de Google Reader. On a prédit avec cela la mort des petits blogs pas mis à jour souvent. Autant dire que je me suis à peine senti visé ;)

Bref, j’ai décidé de dépoussiérer un peu ce bon vieux blog, et de reprendre le récit de mes aventures. J’ai tourné une (voire plusieurs !) pages importantes dans ma vie, et tout cela, comme toujours, sur fond de course à pied.

Résumé des épisodes précédents…

L’an dernier a été vraiment en demi-teinte. Je ne vais pas faire ici le CR de mes courses, ni faire du grand déballage. Néanmoins, d’un point de vue strictement course à pied, 2012 a été une année enrichissante par ses échecs !

Tout a commencé fin 2011, par le marathon de Vincennes. Mal géré, parti beaucoup trop vite, explosion sans surprise, mal au bide. Puis Saintélyon, festive comme il se doit, mais en soi, pas franchement réussie. L’IceTrail, l’EcoTrail, les Aventuriers du Bout de la Drôme… Rien que d’évoquer ce fatras de courses contre-performées, abandonnées, j’en ai le tournis !

Résilience, savoir rebondir, aller de l’avant !

En juillet, en anticipation de vacances où je n’allais pas pouvoir courir, j’ai décidé de me faire un cycle VMA. tout seul, parce que c’était les vacances. J’ai donc enchaîné les séances sur pistes à faire des 200, 300, 600, des séances de fractionné en côte. Au moins, ça m’a défoulé !

J’ai repris en Septembre en ayant besoin de me reconstruire la tête. Attention, quand je parle de reconstruire, il s’agit franchement de gigantesques travaux d’excavation, terrassement, on efface tout et on repart de Zéro. Quelques petites sorties longues en bonne compagnie m’auront également aidé à achever de reprendre le dessus.

Objectif du 2nd semestre : le marathon de Vincennes, passer (enfin) sous les 3h30, le faire proprement, sans bavure, et se faire plaisir. L’objectif n’était volontairement pas trop agressif, mais au moins je l’ai tenu ! C’était donc le principal. Et j’ai fini l’année avec une Saintélyon en mode balade.

Et maintenant…

Eh bien maintenant, on s’autorise à nouveau à être ambitieux ! Un petit CR de mon 1er trimestre est en préparation, à propos de ma préparation marathon et du Marathon de Paris proprement dit. Puis je vais me tourner vers l’Ultra Trail du Puy Marie, où je pourrai gambader pendant une centaine de kilomètres dans les volcans. Et cette fois, j’ai bien l’intention d’aller au bout !!!

Stay tuned !

  One Response to “Tel le phenix…”

  1. Mince, pas passé mon commentaire ?
    Bon, je disais donc « bien(re)venue parmi les sportifs. Je ne dis pas « parmi nous », puisqu’il va falloir que moi aussi je renaisse de mes cendres de feu sportif avant de ne ré-inclure avec vous :-)

 Leave a Reply

(required)

(required)

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Version bureau | Passer à la version mobile